Les gens meurent

La mort, c’est rigolo sauf quand ça nous concerne nous, ou un proche, ou quelqu’un qu’on aime bien, ou une célébrité qu’on admire, ou quand ça touche un·e proche d’un·e ami·e, ou un parent, ou un animal de compagnie, ou un enfant, ou un agneau dans son assiette, ou quand ça survient dans un film, ou quand c’est dans les livres d’histoire, ou quand c’est un accident vachement glauque, ou quand ça concerne un collègue de travail, une personne avec qui on a rendez-vous, un petit hérisson sur la route … mais à part ça, c’est rigolo non ?

 

Tel était le postulat de départ lorsque les cinq comédiens se sont retrouvés sur l’herbe verte d’un parc lausannois. A force d’échanges et de partages d’expériences au sujet de la mort, la troupe décide d’utiliser cette dernière comme thème central d’un spectacle appelé tout naturellement « Les Gens Meurent ». S’en suivent alors des sessions d’écriture, de création et de répétition dans les murs du Théâtre Boulimie à Lausanne. Le succès est au rendez-vous, puisque toutes les représentations, 16 au total, affichent toutes complet. Inutile de dire que la troupe ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin…

Distribution

Blaise Bersinger

Bio

Blaise Bersinger est un comédien à l’humour insaisissable, chantre de l’absurde et de l’humour conceptuel, présent dans les médias romands (matinale de Couleur 3, plusieurs émissions sur RTS Un) et dans le théâtre d’humour (écriture, jeu et mis en en scène de la Nouvelle Revue de Lausanne). Côté impro, il joue tous les mois avec la troupe Brut à l’ABC (Lausanne) et fait partie de la Comédie Musicale Improvisée. Blaise était à l’affiche de son spectacle solo Peinture sur Chevaux 2 en Suisse romande (Lausanne, Genève, Vevey, Maxi-Rires, Morges-sous-Rire…) avec une dernière représentation à la Salle Métropole de Lausanne en février 2020. Blaise reçoit cette même année le prix d’humour décerné par la Société Suisse des Auteurs.

Julien Doquin de Saint Preux

Bio

Julien Doquin de Saint Preux est auteur et comédien. Après un diplôme d’animateur-technicien audiovisuel au Studio École de France (Boulogne Billancourt), il intègre la radio NRJ à Paris dans un talk-show pour lequel il animera et écrira des sketchs pendant 5 ans. A la suite de cette première expérience, il est engagé en tant qu’auteur dans différentes sociétés de productions audiovisuelles françaises. En 2012, il quitte la France pour Couleur 3. Animation, chroniques, sketchs, fictions radio, Julien Doquin de Saint Preux touche à tout et s’oriente vers un nouvel objectif, l’image. En parallèle de la radio, il écrit et joue dans plusieurs vidéos pour les plateformes digitales de la chaîne avant d’être engagé en tant qu’auteur et comédien pour l’émission de la RTS « 26 minutes » puis « 120 minutes ». Il écrira ensuite « Plectre », la première web-série développée entièrement par Couleur 3, puis l’année suivante « Pantoufles », une autre web série produite par RTS Fiction dans laquelle il y tient également un des premiers rôles. Depuis quelques années, Julien Doquin de Saint Preux apparaît de manière hebdomadaire dans le talk-show de Couleur 3 « Les Bras Cassés ». Fin 2019, il monte et produit « Bon Ben Voilà » pour la RTS, un projet audiovisuel humoristique dans lequel il réunit Yann Marguet, Valérie Paccaud, Blaise Bersinger et Yacine Nemra. Cette aventure apparaît donc comme la genèse de ce projet théâtral.

Yann Marguet

Bio

Yann Marguet est humoriste et comédien. Après avoir interrompu une thèse en criminologie en 2013 à l’Unil, Yann se lance dans des études pédagogiques et trouve un travail d’appoint en tant qu’auteur de contenu à caractère humoristique sur Rouge FM. Il y devient un an plus tard chroniqueur et obtient une certaine visibilité grâce à sa chronique hebdomadaire « La Prise Chère ». Il intègre Couleur 3 en 2016 et y lance la chronique satirique « Les Orties », dont le succès rapide lui permettra de se consacrer à l’humour à 100% et de devenir un visage populaire et reconnu de la scène humoristique suisse romande. Outre « Les Orties », il crée en 2017 le personnage de Sexomax sur les ondes de la 3 et assure la coanimation de l’émission « Calmos » aux côtés de Frank Matter. Fin 2018, Yann met un terme à sa chronique phare des Orties afin de se consacrer à l’écriture d’un spectacle intitulé « Exister, définition », en collaboration avec Frédéric Recrosio et joué pour la première fois en mai 2019 au Théâtre Boulimie.

 

Au terme d’une tournée romande de 80 dates ayant attiré un peu plus de trente-mille spectateurs, il se lance aux côtés de ses amis et collègues Valérie Paccaud, Blaise Bersinger, Julien Doquin de Saint Preux et Yacine Nemra dans l’écriture et la production de la websérie RTS « Bon Ben Voilà » dans laquelle il joue également.

Yacine Nemra

Bio

Yacine Nemra est comédien, humoriste et animateur radio. Il découvre l’improvisation théâtrale en 2006 . Depuis, ce jeune vaudois a bourlingué au sein de différentes troupes d’impro ou de théâtre, dont l’Association Vaudoise des Ligues d’Impro(AVLI), Une Équipe de Basket, Brut, Avracavabrac, Bourglywood, Jokers,Impro Suisse et Lausanne Impro, jouant de nombreux spectacles en Romandie, en France et en Belgique. Yacine est également un habitué des plateaux de la RTS, il y a débuté en apparaissant dans différents sketches des deux Vincent (tant à 26’ qu’à 120 minutes) avant d’intégrer la matinale de Couleur 3 comme chroniqueur en 2017. Il s’est depuis installé sur le troisième canal radiophonique romand, notamment dans l’équipe des « Bras Cassés » de Valérie Paccaud et dans « Troisième Mi-Temps » avec Fantin Moreno. Yacine a également fait partie de l’équipe de « Mauvaise Langue » sur RTS Un aux côtés de Thomas Wiesel puis Blaise Bersinger ainsi que dans l’émission à sketches « Bon Ben Voilà » en compagnie de Yann Marguet, Blaise Bersinger, Valérie Paccaud et Julien Doquin De Saint Preux. Yacine a également co-écrit « Les Gens Meurent » avec l’équipe de « Bon Ben Voilà ». Enfin, Yacine a également fait du cinéma, puisqu’il tenait un des rôles principaux du long-métrage « Confusion » de Laurent Nègre, sorti sur les écran francophones en 2014.

Valérie Paccaud

Bio

Valérie Paccaud est animatrice de radio, autrice et comédienne. C’est par une formation d’agente de voyages qu’elle commence sa carrière professionnelle en suivant, en parallèle, des cours de théâtre. Elle entre à Couleur 3 à la fin des années nonantes un peu par hasard, en prêtant sa voix pour des publicités. Le pied à l’étrier, elle propose vite ses premières idées de fictions radiophoniques qui sont acceptées par une direction heureuse de découvrir « Les caissières » qui seront aussi adaptées plus tard à la télévision. De chroniqueuse régulière, elle passe à animatrice en apprenant le métier « Sur le tas ». Aujourd’hui elle y travaille comme animatrice, productrice et formatrice au sein du talk-show « Les Bras Cassés ». Au-delà de sa carrière radiophonique, elle collabore à l’écriture de nombreuses productions télévisuelles allant du « Petit Silvant illustré » aux émissions « 26 minutes » et « 120 minutes » dans lesquelles elle joue également. Depuis 2016, elle co-écrit avec Julien Doquin de Saint Preux des web-séries pour Couleur 3 et RTS fiction comme « Les coulisses », « Plectre » ou « Pantoufles ». Elle fait partie du collectif d’impro « Bourglywood » avec lequel elle se produit depuis une dizaine d’années.

Tournée

07 Juin 22
20:00
Salle Métropole
Lausanne

ÉQUIPE DE CRÉATION

Collaboration artistique
Tiphanie Bovay-Klameth

Scénographie
Célia Zanghi

Création lumière
Mario Torchio

Création son
Charlotte Fernandez

Direction technique
Johan Rochat

Collaboration dramaturgique
Carine Corajoud

Costumes
Irène Munier

Coiffure et maquillage
Véronique Jaggi

Administration
Emma Ducommun